dimanche 21 mai 2017

IMM&BOOK HAUL



  1. La princesse de la nuit T1
  2. Norse mythology
  3. Caraval
  4. The curse
  5. King's cage T3
  6. Remember yesterday T2

mercredi 10 mai 2017

Les sorcières de Salers, tome 2: La table d'Emeurode - Virginia Besson Robilliard

Auteur: Virginia Besson Robilliard 

Editions:  Publishroom

Pages: 165

Prix2€99  (Ebook) 

Date de parution: 24 Février 2017


Style: Jeunesse, Fantasy



Synopsis:Peu après leur retour du Japon, Sorah, Míriel et Hénora reçoivent la visite d’un émissaire du royaume des Elfes de Norvège qui leur annonce que la mythique Table d’Émeraude a été dérobée. Averties de la puissance de l’artefact, les trois sœurs se lancent alors à la poursuite d’un voleur particulièrement doué pour couvrir ses traces. Avec l’aide d’Avicenne, le vampire alchimiste, de Yato, le messager de la mort qu’elles ont rencontré lors de leur dernière épopée, et le soutien de leur fidèle oncle Jin, les triplettes Armaciès vont se retrouver confrontées à de multiples épreuves qui les entraîneront dans les recoins les plus obscurs de la magie. Et lorsqu’un vieil ennemi d’avicenne surgit du passé, les jeunes sorcières se rendent compte que leurs aventures au Japon n’étaient que la partie émergée de leurs problèmes…


Mon avis: Tout d'abord, je tenais à prendre quelques lignes pour remercier l'auteur  pour m'avoir permis de continuer à suivre les aventures de ces trois soeurs Armaciès. Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)


Je vais vous faire un petit rappel de mon avis sur le tome 1😄

Une vraie belle réussite qu'est l'écriture de ce premier tome ! Une vraie bonne surprise, qui mérite d'être chroniquer et encensée. On voyage, on apprend, on vibre, tantôt étonné, tantôt passionné par une histoire originale mais terriblement puissante. J'attends le tome 2 avec impatience, pour connaître la suite des péripéties de Sorah, Miriel et Hénora. Et peut-être même une version physique d'ici peu, qui viendra fort logiquement garnir ma bibliothèque parmi les plus belles surprises. En plus, c'est une série prévue en 5 tomes :) Je n'ai donc pas fini de passer de bons moments ^^

Passons maintenant au tome 2, car c'est pour lui que vous avez cliqué sur l'article!

Parlons un peu de la couverture, elle est vraiment très jolie cette fois-ci on retrouve Hénora en premier plan. Comme lors du premier tome c'est la sœur dont le don est mit en avant qui est mise en avant et j'aime beaucoup cet aspect là! Cette couverture est beaucoup plus coloré que la première.

L'histoire 
se déroule 3 mois après le tome 1, un elfe du nord est venu leur demander de l'aide aux trois sœurs, la table d’Émeraude a été volé. Si le rite n'est pas réalisé à temps, les conséquences seront graves.

"...Si la Table ne revient pas dans son sanctuaire à temps, l'équilibre sera brisé."


Durant ma lecture j'ai retrouvé la plume de l'auteur qui je vous avoue me plaît toujours autant, son écriture est très fluide et ses description très réaliste, ce qui  a pour conséquence, le fait qu'on soit vite happé par l'histoire.
Sachant que c'est un tome deux je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spolier, mais nous allons découvrir au cours de cet opus les raisons de la présence de Yato et celle d'autre personnage 😊

"Yato posa son sac à dos sur le lit et s’allongea, bras croisés sous la tête. Les yeux rivés au plafond, il réfléchissait. Avicenne rentra quelques minutes après lui et le messager décida de fermer les yeux. Pourquoi dois-je partager ma chambre d’hôtel avec le volubile vampire ? se demanda-t-il pour la énième fois. Qu’avait-il fait pour mériter un sort pareil ? Mieux valait garder les yeux fermés, avec un peu de chance, le bavard alchimiste le laisserait tranquille pour ce soir.- Si tu veux que je te croie endormi, tu ferais mieux d’éviter d’oublier de respirer mon vieux, ça fera plus authentique !
Bon, c’était officiel, le plan A venait de voler en éclats. Avicenne s’était à son tour installé sur son lit. Dos au mur, bras et jambes croisées, il contemplait le shinigami d’un œil goguenard. Yato s’assit à son tour, prit le livre qu’il avait posé la veille sur sa table de chevet, l’ouvrit et se mit à lire sans prononcer un mot. Il était temps de mettre le plan B à exécution… Dommage l’ennemi ! Un léger sourire étira les lèvres du vampire.
- C’est la dernière lecture que t’a conseillée Hénora, je suppose ?

Yato décida de continuer à ignorer son « copain » de chambrée. Beau jouer, Avicenne ne se formalisa pas et continua d’observer son compagnon à la dérobée."

Nous allons aussi approfondir le côté romance qui avait débuté dans le premier tome.

En conclusion j'ai bien apprécié la suite de cette saga qui est très sympathique et surtout qui se dévore très rapidement. La série étant prévue en 5 tomes :) Je n'ai donc pas fini de passer de bons moments ^^ et j'ai hâte de découvrir le tome 3.

dimanche 30 avril 2017

Les sorties du mois de mai



  • T1: Lady midnight le 4 mai👍
  • T4: Les outrepasseurs le 4 mai 
  • The diabolic le 3 mai👍
  • A court of wings ruin le 2 mai
  • Lord of Shadows le 23 mai
  • Mortal danger me 3 mai
  • North mytology 18 mai
  • T14: LDK👍
  • T6 lovely friday 
  • T9: Rere Hello



vendredi 31 mars 2017

Les sorties du mois d'avril



  • T3: King Cage le 12 avril 
  • T2: The song of David le 13 avril 
  • T4: Devineresse le 4 avril
  • T2: Remember yesterday le 6 avril
  • T12: He is the beast 👍
  • T4: Liar prince & Fake girlfriend👍

jeudi 9 mars 2017

Week-en à lire 📕

Week-end à lire n°1📕


Lors d'un week-end - en général du vendredi soir à partir de 19h, jusqu'au dimanche à minuit - les challengers devront ménager leur temps de lecture dans le but de lire le nombre de page de notre choix. Les comptes se font donc à minuit, le dimanche, lorsque le challenge est enfin terminé. C'est très souvent un week-end intense que nous passons la tête dans les bouquins, mais c'est aussi un grand moment de partage et de soutien, un week-end où l'on se rassemble autour d'une passion commune : la lecture.

Ma prévision: 
 Soit un total de 478+464+464=1406 pages. Mon but est de lire au moins un livre et demi.
Mon bilan:

Vendredi:


Samedi:

Dimanche:

mercredi 1 mars 2017

Les sorties du mois de mars

Voici les sorties du mois qui me font de l’œil 😄
Deux livres qui me permettrais de finir mes collections.
  • T2: Remember yesterday le 2 mars 
  • T3: Young elites le 15 mars

lundi 27 février 2017

C'est lundi que lisez-vous?


Ce que j'ai lu la semaine passée?

 Ce que suis-je en train de lire en ce moment?

Synopsis:Peu après leur retour du Japon, Sorah, Míriel et Hénora reçoivent la visite d’un émissaire du royaume des Elfes de Norvège qui leur annonce que la mythique Table d’Émeraude a été dérobée. Averties de la puissance de l’artefact, les trois sœurs se lancent alors à la poursuite d’un voleur particulièrement doué pour couvrir ses traces. Avec l’aide d’Avicenne, le vampire alchimiste, de Yato, le messager de la mort qu’elles ont rencontré lors de leur dernière épopée, et le soutien de leur fidèle oncle Jin, les triplettes Armaciès vont se retrouver confrontées à de multiples épreuves qui les entraîneront dans les recoins les plus obscurs de la magie. Et lorsqu’un vieil ennemi d’avicenne surgit du passé, les jeunes sorcières se rendent compte que leurs aventures au Japon n’étaient que la partie émergée de leurs problèmes…
Ce que vais-je lire ensuite?

jeudi 23 février 2017

Le livre de Salomon- Jean-Yves Leloup

 Auteur: Jean-Yves Leloup

Editions:  Presses du Châtelet

Pages: 220

Prix: 20

Date de parution: 8 février 2017


Style:  Chronique historique


Synopsis : « Tout est poussière et retourne à la poussière. »
Pourtant, la mort n’est pas le dernier mot, et l’homme mortel n’est pas la fin de l’homme : « Tout est lumière et retourne à la lumière. »
D’un style et d’un contenu bien différents de L’Ecclésiaste (Qohelet), le Livre de Salomon s’enracine pourtant dans la même lucidité décapante : tout est illusion, buée, impermanence. Devant toute parole, il s’agit de savoir « qui » parle, d’où vient cette parole ou cette écriture, quelle est la source de son inspiration ? Proposant une nouvelle traduction et une interprétation originale de ce livre essentiel (à la charnière entre la philosophie et la Révélation, mais aussi entre le Premier et le Second Testament), Jean-Yves Leloup montre l’importance de ce texte, dont Paul de Tarse et Jean d’Éphèse se sont largement inspirés. À la suite de Salomon, archétype du sage, l’auteur nous invite à découvrir la Sagesse de la contemplation : rigueur (justice) et tendresse (miséricorde).

Mon avis : Tout d'abord, je tenais à prendre quelques lignes pour remercier la maison d'édition Presse du Châtelet, qui m'a permis de découvrir cet ouvrage. Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)

Autant être clair : mon but n'est pas ici de dire si ce livre m'a plu ou non, puisqu'il s'agit d'une traduction d'un texte fort ancien, et que je serai fort prétentieuse de juger un texte vieux de plusieurs millénaires. Je préfère plutôt vous dire les point forts et les points faibles de cette nouvelle approche, et voir ce qu'il faut en tirer. 

Avant toute chose, sachez que cet ouvrage fait à peine 220 pages, et que le texte en lui-même occupe à tout casser 80 pages (pour 19 petits chapitres !). L'ensemble est relativement simple à lire et aéré, avec une police plutôt grande (en plus !!). Le reste du livre est une longue interprétation du texte, chapitres par chapitres, avec en bonus, le Livre des proverbes et le Prologue de Saint-Jean dans les dernières pages.

Alors qui est Salomon ? Un des fils du légendaire roi David, qui succède à son père et devient donc roi d’Israël de 970 à 931 av JC. Tout le monde le connaît pour son célèbre jugement (Jugement de Salomon), lui qui était considéré comme le plus sage des hommes. Il bâtit aussi le temple de Jérusalem. Le Livre de la Sagesse est attribué à ce roi mythique, tout comme le Livre des proverbes, mais il faut savoir que les recherches ont bien avancées, et que l'on sait aujourd'hui que Salomon n'est ni l'auteur du premier, ni du deuxième. Tromperie dans la marchandise ? À vous de juger. Dire que cela provient de Salomon, c'est tellement plus... à vous de trouver le mot le plus adéquate 😏

Et ce texte, qu'en est-il au juste ? Après lecture, il paraît évident qu'il s'agit d'un hymne à la sagesse, parsemé de conseils d'une grande beauté. Alors je pense que l'on peut retenir ces deux mots : Sagesse et Beauté. Pour illustre mes propos, voici quelques phrases (parmi d'autres) qui m'ont fait réagir :

"La sagesse n'entre pas dans une âme qui donne le malheur"
"Nul n'échappe au Jugement"
"Une bouche calomnieuse sème la mort"
"À génération injuste, avenir violent"
"L'expérience connaît le passé et discerne l'avenir" 

WOUAH ! Magnifique !! Bon, bien sûr, tout n'est pas de cette qualité tout le long du récit, mais l'ensemble se lit vite et on ne s’ennuie pas trop. Alors oui, le texte est très intéressant. MAIS il y a un point noir vraiment dommageable, qui n'est autre que cette interprétation longue et ennuyante, qui suit le dernier chapitre. Certes, devant un texte plus complexe qu'il n'y paraît, elle est légitime et peut-être même nécessaire. Mais elle est d'un ennui mortel, et ne m'a apporté absolument rien dans ce que j'en avais compris (et ce que j'avais envie d'en comprendre). Simplement le texte, avec peut-être quelques pistes d’interprétation, n'auraient-ils pas été plus judicieux ?

Bref, si le texte et sa traduction méritent une très bonne note, la partie Interprétation fait baisser fatalement l'ensemble, et j'en suis presque désolée. Malgré tout, cet ouvrage reste vraiment intéressant, et ce texte ancestral mérité d'être lu. Pour son auteur... pour son message... et aussi pour nous.

"Ne recherchez pas la mort, ne vous éloignez pas de la Vie, n'attirez pas sur vous la ruine par les œuvres de vos mains."

"Nous sommes nés du hasard ; ensuite, nous serons comme si nous n'avions jamais été. Le souffle de nos narines n'est que fumée, notre pensée n'est qu'une étincelle dans la mécanique du cœur."

"Notre nom disparaît avec le temps. Nul ne se souvient de nos actes, notre vie s'efface comme nuage dans le ciel. Les rayons du soleil le dispersent comme la brume."

dimanche 12 février 2017

dimanche 5 février 2017

IMM&BOOK HAUL



Voici le premier IMM de l'année, il n'y en aura pas beaucoup cette année!!
Avec mon challenge pour baisser ma PAL, il faut bien que je fasse attention à mes achats 😅. Je me restreint à un livre, grand maximum deux par mois.
Achat sur 1/13 prévu dans l'année ( c'était un cadeau, donc même pas un achat perso lol)


samedi 4 février 2017

Les sorties du mois de février

Coucou voici , une petite liste des livres qui me font de l'oeil ce mois-ci.



Voici les sorties qui me tente beaucoup, à ce jour j'ai déjà tout sauf Cheeky Love ^^, donc pour mon challenge PAL je suis à 3/10 livres.

lundi 30 janvier 2017

C'est lundi que lisez-vous ?

Ce que j'ai lu la semaine passée?

 Ce que suis-je en train de lire en ce moment?

Synopsis:Yuri appartient à un clan d’éleveurs de rennes. Il vit dans un village entouré par un perpétuel blizzard. Il y a un an, son amour, Asya, a disparu dans la tempête, attirée par les hurlements hypnotiques des loups chantants. Bien que tout le monde la croie morte, le garçon espère qu’elle soit toujours en vie, quelque part, de l’autre côté du blizzard. Un jour, la sœur de Yuri, Kira, contracte un mal étrange ; son corps se couvre de glace. Pour le chaman du clan, la jeune fille est maudite par le dieu de l’hiver ; elle est bannie, et condamnée à s’enfoncer seule dans le blizzard. Mais une amie, Anastasia, rejette farouchement ce verdict surnaturel. Selon elle, il s’agit d’une maladie soignable à la capitale, par la chirurgie. Déterminés à tout tenter pour sauver Kira, Yuri et Anastasia prennent leurs traîneaux à chiens pour emmener la jeune malade à la capitale. Mais aussitôt partis à travers le blizzard, les loups les prennent en chasse.
Ce que vais-je lire ensuite?

dimanche 29 janvier 2017

La geste d'Ardashir, fils de Pabag- Frantz Grenet

 Auteur: Frantz Grenet

Editions:  A Die

Pages: 129

Prix: 20

Date de parution: 2003


Style:  Chronique historique




Synopsis : De la littérature profane des Sassanides, bien peu d’œuvres nous sont parvenues dans leur langue originelle, le pehlevi, ancêtre du persan moderne. La geste d'Ardashir, récit légendaire de la vie du fondateur, nous transporte aux origines de la dynastie, alors que celle-ci ne s'est pas encore arrachée au cadre rude des collines et des déserts du Fârs, la province où s'était élevée l'ancienne Persépolis. Ce récit demeure comme un témoin sans doute fidèle de la diction des ménestrels ruraux, non encore affectés par les clichés de la poésie de cour. En même temps, il fournit des informations à bien des égards uniques sur l'éducation des jeunes nobles, de leurs amours (souvent illicites), et aussi sur la manière dont cette aristocratie laïque vivait sa religion zoroastrienne [...]. Ce texte n'avait encore jamais été traduit en français. Le choix des illustrations vise à transporter dans l'ambiance de l'action, la province du Fârs au troisième siècle : on a retenu principalement les images authentiques du héros et les sites associés à sa carrière.


Mon avis : Parmi les ouvrages vraiment spécialisés, j'avoue être parti vraiment loin cette fois-ci ! Mais quelle trouvaille ! Quel honneur de pouvoir avoir accès à ce récit dans la langue de Molière, et de pouvoir ranger fièrement cet ouvrage parmi les autres sources historiques de l'étonnante histoire iranienne !

Laissez-moi vous en dire plus. Cet ouvrage est la seule traduction française disponible du Livre de la Geste d'Ardashir, fils de Pâbag, un récit historique et légendaire de l'époque Sassanide (224/650). Le personnage principal n'est autre qu'Ardashir Ier (224/240), le fondateur de la dynastie sassanide. Ce dernier chassera les parthes du plateau iranien en 224, pour créer le deuxième âge d'or perse des cendres du fameux empire achéménide (-550/-330). À sa mort en 240, son fils Shapur Ier lui succédera (240/272) et ne cessera d'affronter les romains sur le front occidental de son empire. Enfin, Hormizd Ier (272/273) prendra lui aussi le trône de son père à sa mort, mais n'y restera que peu de temps. Si je vous parle de ces deux autres personnes, c'est qu'elles font partie intégrante du récit ! Il s'agit donc des exploits légendaires d'Ardashir Ier, de son fils Shapur Ier et de son petit-fils Hormizd Ier. Rien que cela !
Investiture d'Ardashir Ier par le dieu Ahura Mazda
Vous n'avez rien compris ? Ce n'est pas grave. Comprenez juste qu'avant l'islamisation de l'Iran vers 650, une brillante dynastie a existé des siècles durant : les Sassanides. Et que ce récit parle de son fondateur, Ardashir Ier, ainsi que de sa lignée. Et oui, l'Iran n'a pas toujours été musulmane !

Je tenais tout d'abord à prendre quelques lignes pour souligner l'excellente édition. La couverture est belle et sobre, montrant la victoire d'Ardashir Ier à Hormizdagân en 224, sur un fond rouge du plus bel effet. Les pages sont aérées, la police d'écriture est agréable, et nous avons même le droit à plusieurs illustrations en couleur incluant une carte et un petit catalogue de l'Art sassanide. Pour couronner le tout, nous avons le droit à une excellente introduction de l'auteur, qui arrive à nous intéresser, et même (pour mon cas) à me passionner pour un texte que je ne connaissais même pas il y a quelques mois encore. Seul petit point noir subsiste selon moi : le prix. Non pas que je considère que ce livre vaut moins, mais juste que 20€ pour 129 pages, c'est un peu cher. D'autant plus que le texte en lui-même ne concerne que les pages 53 à 120, et qu'une page sur deux concerne la traduction française. Si vous avez bien suivi, le texte en français ne dure donc qu'une trentaine de pages ! Mais bon, je n'ai aucun regret, puisqu'il s'agit de la seule traduction française de cette source rare, et que cela en fait un ouvrage d'autant plus précieux dans une bibliothèque !

Et de quoi parle-t-il au juste ? Bah, c'est tout simplement le récit légendaire de la vie et de la prise du pouvoir du fondateur de la dynastie des Sassanides, Ardashir Ier. On ne peut le résumer mieux que cela ! Et bien entendu, je n'irai pas plus loin pour ne pas tout vous dévoiler sur un plateau d'argent. Sachez juste que, pour ma part, j'ai trouvé ce récit plutôt intéressant et bien écrit, bien que trop court. Mais le mot qui me reviens sans cesse est : précieux. Bien sûr, nous ne sommes pas au niveau littéraire de l'Épopée de Gilgamesh, du Livre des Rois ou encore de l'Odyssée, mais cela reste un texte d'un grand intérêt, qui s'offre à nous dans une édition de très grande qualité, et en français s'il vous plaît. Encore merci à vous M. Grenet pour ce travail proche de l'exceptionnel !

Pourquoi n'ais-je pas mis 5 étoiles après tant d'éloges ? Hélas, son prix trop excessif à mon goût fait légèrement baisser la note globale, sans pourtant entacher la grande qualité de l'ensemble. Entre 12€ et 15€, il aurait eu alors 5 étoiles.
Pièce à l'effigie d'Ardashir Ier

POINTS FORTS
- La seule traduction existante de ce texte (en français).
- Une édition vraiment réussie et attractive, avec des illustrations en couleur.
- Un texte traduit en français, avec en face, la version persane !
- Une démarche vraiment admirable.

POINTS FAIBLES
- Le prix peut-être un peu trop élevé pour un texte aussi court.
- Texte très spécialisé, qui s'adresse aux amoureux de l'Histoire, trop peu nombreux.