mardi 3 mai 2016

Insupportable...mais à tomber T2- Megan Harold

Auteur:  Megan Harold

Editions:  Addictives

Pages100

Prix2€99

Date de parution: 30 mars 2016

Style: Erostisme, Romance


Synopsis: Nora n’a que 24 ans mais ses grands-parents lui ont déjà confié la responsabilité de leur hôtel new-yorkais. À la tête d’un établissement aussi prestigieux que délabré, elle se bat entre les clients capricieux et les factures à payer. Rien de bien excitant jusqu’au jour où elle rencontre Neil Caine, LE designer que tout le monde s’arrache pour sa créativité… mais dont tout le monde redoute les frasques ! 
Leur relation sera pleine de surprises, de passion... et de tensions en tous genres.

Mon avis: Tout d'abord, je voulais remercier les éditions Addictives pour ce partenariat. Je fais partie des lectrices VIP de cette maison d'édition, et c'est grâce à ce statut que je peux vous chroniquer ce livre. Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)

Il s'agit ici de chroniquer le tome 2 de cette saga, composée elle-même de 6 volumes.
Pour connaître mon avis sur le tome 1, il y a qu'a cliquer ici.

On retrouve naturellement Nora après le drame qui s'est passé dans le tome 1. On en apprend beaucoup plus sur le personnage et son entourage. Sa romance avec Neil s'installe un peu plus et les jeux entre eux laissent place à une ébauche de sentiments. 

Sans vouloir me répéter et être trop critique, le personnage de Nora m'agace toujours autant, car elle fait une fixation sur Neil alors qu'un drame vient de se passer. Pourtant, la seule chose qui la hante reste cet homme, pour qui elle éprouve une attirance plus pathétique qu'envieuse. Décidément, elle me fait de plus en plus penser à Bella dans Twilight, et donne une image d'une femme faible, dominée par des sentiments niais. Pourtant, l'auteur a tenté dans ce tome d'instaurer un semblant de triangle amoureux avec son ami d'enfance, mais franchement trop stéréotypé et beaucoup trop traditionnel à mon goût. 

Alors où ais-je trouvé de bons points dans ce livre ? Bah finalement, dans l'histoire, bien qu'elle demeure plutôt prévisible. La trame se développe, avec pas mal de rebondissements, et la centaine de pages en fait un livre court, où l'on a pas le temps de s'ennuyer (ou lorsque l'on s'ennuie, cela ne dure pas longtemps). Bon point également pour la qualité d'écriture de l'auteur, qui pour moi sauve le livre et même plus généralement la saga. J'ai apprécié aussi le suspense à la fin du livre avec des lettres mystérieuses, qui je l'espère, vont redonner un peu plus d’intérêt aux tomes suivants. Car je ne peux pas vous mentir, pour le moment, je reste un peu sceptique sur cette saga, qui a un certain potentiel mais qui me déçoit par son manque d'originalité et ses stéréotypes trop lourds.

En conclusion, j'ai préféré ce deuxième tome au premier, ce qui est je pense une bonne chose. Mais les personnages trop stéréotypés et leurs réactions puériles ne peuvent m'empêcher d'être déçue une nouvelle fois, et cela me gène un peu. J'attends beaucoup du troisième tome, qui peut soit relancer mon intérêt pour cette saga, soit m'en désintéresser définitivement. Je veux savoir qui a écrit ces lettres !

Tome 3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire