Coucou toi, tu es tombé(e) sur mon blog, je vais donc partagez avec toi mon avis sur mes lectures. Tu découvriras mes coups de cœur et mes vidéos YouTube. J'espère que tu passeras un bon moment et que tu me donneras ton avis. Bonne lecture à toi ♡ Les lectures d'Ophechups

❧ Pour me suivre ❧

♡ Dernières chroniques littéraire ♡

Derniers articles

samedi 29 septembre 2018

Terre de Brume T1- Le sanctuaire des dieux- Cindy Van Wilder




Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d'une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l'eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. 
Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d'un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s'est levée... et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s'allient afin d'empêcher leur monde de sombrer dans l'oubli.




Comme vous avez pu le constater, ce livre faisait partie des sorties littéraires qui me tentaient bien. Je l’ai donc, mis directement dans ma PAL du Challenge Cocooning automnal, afin de ne pas le laisser traîner dans la bibliothèque plus de temps qu’il n’en faut. 



En même temps entre la couverture qui donne énormément envie (je le répète jamais assez, mais je suis madame, j’achète un livre en fonction de la couverture, sans lire le résumé😅), la plume fluide de l’auteur, le rapport à la mythologie, ce livre avait tout pour me plaire !


C’est donc avec  plaisir que je me suis plongée dans la lecture de ce premier tome, qui n’aura pas fait long feu, oui, moins de trois heures de lecture et l’affaire était pliée et je réclamais déjà la suite ! Mais, bon, on ne sait pas encore quand elle arrivera😔. Il était temps que je lise un roman de cet auteur, car j’ai 5 de ses ouvrages dans ma PAL... Je pense donc, me laisser tenter très vite par un autre de ses bouquins qui est dans ma bibliothèque !

Il faut dire que le roman a énormément de points forts, à commencer par ses héroïnes. Héra et Intissar, deux jeunes filles déterminées que tout oppose.

La narration alternant entre l’une et l’autre à chaque chapitre permet de suivre leurs évolutions. Je vais essayer de vous les présenter.
Déjà il faut savoir que ce monde est empli de magie et que chaque partie du monde à sa particularité, que tous les êtres ne se mélangent pas forcément et comme partout il y a les riches « les magiciens », les pauvres « les hommes qui ne sont pas dotés de magie » et le reste, la brume, les montres, spectres, etc...

« Les monstres ont beau être faits de Brume et donner la sensation de s’évaporer au moindre souffle, il n’en est rien. Leurs mâchoires, leurs crocs, leur corps tout entier sont bien réel et entraînent leurs malheureuses victimes dans les abysses de la Brume, auquel cas, elles n’ont aucune chance de s’en tirer. »

Au début du roman, nous avons une carte, afin de mieux assimiler les emplacements et les distances des différentes contrées. Fin bref, passons aux protagonistes :

Tout d’abord, on rencontre Héra, au moment précis où on la découvre elle n’a que quelques jours de vie, puis on la retrouve dix-sept ans après et on apprend qu’elle vit dans le Sanctuaire des Prêtres de l’eau à Taho. C’est une magicienne qui maîtrise quasiment parfaitement l’eau, formée comme guerrière, car, chez les prêtes de l’eau on est soit guerrier soit guérisseur.
Sa vie à mal débuté, étant bébé sa mère est morte lors d’une bataille et c’est Pytos, le capitaine du bateau qui l’a " élevé", comme il l’avait promis à sa mère dans ses derniers soupirs, mais cela je vous laisserais le découvrir.
Donc Héra à grandit à Taho depuis sa plus jeune enfance, elle n’a jamais manqué de rien contrairement à une bonne partie du reste de son empire, elle a grandi avec les dires des prêtes de sa communauté et ne croit en rien d’autre.

Suite à cela, nous avons Intissar,
C’est une jeune fille de dix-sept ans qui est une sœur de feu, elle vit à Syros. Aujourd’hui, elle ne manque de rien, mais cela n’a pas toujours été le cas. Elle est différente de ses autres sœurs, elle a un don et compte bien s’en servir.

« On m’a toujours enseigné que la Brume était une matière inerte, un déchet toxique envoyé par les dieux pour punir l’humanité qui s’était détournée d’eux. Ce à quoi j’assiste en ce moment me prouve le contraire. Cette Brume est vivante. Tout comme les êtres emprisonnés à l’intérieur. » — Intissar

Vous allez me dire comment ses deux jeunes filles que tout oppose ont bien pu se rencontrer ?  Je vous laisserais le découvrir.
Mais depuis leur rencontre, Intissar va changer beaucoup de choses chez Héra ainsi que sur les deux peuples. Cette jeune fille qui est tout le contraire d’Héra : calme et posée. Mais tout aussi courageuse  va devenir une pièce importante de l’histoire, ainsi qu'une amie pour Héra.
Vous avez déjà vu deux éléments qui s’opposent se battre main dans la main ?


« Qui aurait cru que deux éléments aussi dissemblables que l'eau et le feu puissent agir de concert ? Pourtant, c'est exactement ce qui se passe. 
Héra assomme les pirates au moyen de jets puissants ; je brûle les autres alors qu'elle s'occupe d'étreindre les flammes qui menacent de se propager au bois des bateaux. Elle dresse un halo protecteur autour de nous et de la cabine où Cerbère est toujours enfermé, les flèches s'y brisent tels des fétus de paille. Je renforce cette barrière magique comme je peux en y ajoutant ma propre énergie.

Je sais que je ne devrais pas éprouver un tel sentiment en ce moment, pas quand nous avons perdu déjà autant. Et pourtant, la sensation est grisante. Comme si je venais de combler un manque dont je n'avais conscience, un élément qui me complète. Qui me rend plus forte aussi. Quelqu'un qui me soutient, me défendant contre ce monde qui voudrait nous annihiler. »

Passons, si je continue, je risque de vous spoiler le livre.
Vous l’aurez compris j’ai vécu un très bon moment et je vous recommande grandement cet ouvrage !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire