❧ Pour me suivre ❧

Découvrez mes derniers avis lectures, mes coups de coeur et mes vidéos by LesLecturesdOpheChups

Derniers articles

mardi 27 mars 2018

De la perse à l' Iran- Ardavan Amir-Aslani

 

De la Perse à l'Iran, 3000 ans d'histoire. De la poésie soufie de Rûmi aux élégies amoureuses de Hafez de Chiraz, la culture persane participe pleinement de l'histoire universelle des sciences, de la philosophie, de l'art et des religions. Car l'Iran n'est pas limité au peuple iranien ni à ses frontières actuelles : géographiquement et historiquement, l'Iran est situé à un carrefour. Depuis toujours, il est impossible de comprendre une immense partie de l'Asie centrale et du monde islamique en laissant l'Iran et sa culture de côté.Aujourd'hui, la culture musulmane de Perse, si admirée au Moyen Âge, vit pourtant un âge sombre. En Occident du moins, on s'en méfie, on l'ignore : fi de ces poètes qui chantaient la beauté de la femme et de l'amour, de cette diversité des courants de pensée qui prônait une culture de l'autre, de ces chemins vers une compréhension de Dieu et des hommes.C'est contre cette réécriture fallacieuse d'un passé louable qu'Ardavan Amir-Aslani, spécialiste de l'Iran, veut s'ériger. Et redonner ainsi à la culture perse la place qui lui revient dans l'Histoire.




Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)


"Avant l'Islam, l'Iran ne baignait pas dans les ténèbres et l'ignorance" (p.143) : voilà la phrase qui, selon moi, résume le mieux ce livre et sa pensée. Voilà ce qu'il faut retenir de ses 208 pages, de cette civilisation si méconnue du grand public et pourtant si étincelante. Car oui, l'Iran n'est pas QUE le pays dépeint par les médias ces dernières décennies, ce pays instable, obscur et agressif vis à vis de l'Occident. L'Iran est un pays à part, une civilisation unique au passé glorieux et cela, il faut le savoir. C'est pour cela que j’approuve totalement la démarche de l'auteur, c'est à dire celle de vouloir "rendre à la culture perse la place qui lui revient dans l'Histoire". C'est donc avec plaisir que j'ai lu son ouvrage obtenu en partenariat, moi, grande admiratrice des mythes et de la civilisation perse.

Alors de quoi parle exactement ce livre ? De l'Iran, oui. Surtout, de ses 2500 ans d'histoire, de son passé glorieux et de son peuple si surprenant, qui font de ce pays un territoire unique. De cet Iran conquérant devenu le plus vaste empire au monde (l'empire Achéménide), de cet Iran fastueux et renaissant des Sassanides, mais aussi de cet Iran conquis à de nombreuses reprises, que ce soit par le célèbre Alexandre le Grand en -330 ou par les Arabes en 636. Il parle aussi de la religion mazdéenne, que fera évoluer un certain prophète nommé Zarathoustra vers la première religion monothéiste connue (le zoroastrisme). Il parle enfin de l'islamisation lente et progressive du pays après 636, qui ne sera jamais vraiment complète, et de cet Iran islamisé qui va connaître un nouvel âge d'or perse, laissant au monde des œuvres littéraires et des hommes exceptionnels tels que Avicenne (980-1037), Omar Khayyam (1048-1131) ou encore Firdousi (940-1020). J'aurai pu en citer bien d'autres (Nezami, Daqiqi, Rudaki, Hafez de Chirac, Al-Biruni ou encore Al-Khwarizmi), que ce soit dans la poésie, la médecine, les mathématiques, ou encore l'astronomie tant leur apport a été important. Bref, voilà un vaste programme en à peine 200 pages !

Soyons clair : ce livre se veut à la portée de tous (c'est du moins comme cela que je l'ai ressenti), mais c'est peut-être le seul reproche que je pourrais lui faire, car parler du passé de l'Iran n'est pas une chose aisée. Alors NON, ce livre n'est hélas pas à la portée de tous, du moins pas dans le contenu de certains chapitres. Il faut un certain bagage culturel avant d'aborder l'histoire et l'ancienne religion d'un tel pays, cela est une évidence. 
Les premiers chapitres, plus historiques, sont extrêmement bien écrit et d'une grande fluidité. Par contre, les derniers, notamment celui traitant du zoroastrisme, demande un peu plus de concentration. D'un coup, voilà des termes comme "Avesta""Ahura Mazda""Ahriman""Daena""Gatha""Saoshyant", ... Pour un connaisseur, aucun problème ; pour un néophyte, tout se complique ! Alors, plus que tout, OSEZ. Certes, des termes "exotiques" viendront surement vous bloquer, mais cela sera le moment de vous instruire à côté avec un Wikipédia ou autre chose. Au final, votre vision sur ce pays diabolisé par ces dernières années va, à coup sûr, changer, et c'est tant mieux !

Alors oui, ce n'est pas le premier ouvrage de vulgarisation (dans le sens noble) sur l'histoire iranienne, loin de là, ni même un livre révolutionnaire dans son contenu. Oui, la bibliographie est maigre et aurait gagné à être plus développée. Mais force est de constater une chose : M. Ardavan Amir-Aslani nous livre un beau résumé de ce qu'est vraiment l'Iran, son passé, son peuple si unique, ses grands hommes, ses grandes œuvres, le tout sans tomber dans le "pavé" de 600 pages avec une police minuscule. Au contraire, le tout est aéré et relativement concis, tout en restant suffisamment complet.

Bref, une bonne lecture instructive, et un ouvrage qui remplit parfaitement sa mission initiale : rétablir une certaine vérité sur ce pays si méconnu et surprenant.

Pour ceux que cela intéresse, voici notre blog sur les mythes et cosmogonies du monde. Cela sera à coup sûr un excellent complément à cette lecture pour parfaire vos connaissances sur l'histoire et les mythes perses :➨ ici 

  • Relativement court (ce qui est déjà un avantage pour moi) mais néanmoins très complet.
  • Aéré et fluide, la lecture est ainsi très confortable.
  • Le contenu est solide et sérieux.
  • La démarche de l'auteur, qui essaye de faire avancer les choses et de cultiver les gens sur une zone d'ombre particulièrement injuste.
  • Rien de bien nouveau en soi sur la civilisation perse. Des livres, que l'auteur cite d'ailleurs fréquemment, existent déjà et vont dans ce sens. Je pense notamment au "Histoire de l'Iran et des iraniens" de Jean-Paul Roux.
  • Le prix, selon moi un tout petit peu excessif (18€) pour un livre de vulgarisation si court.