vendredi 27 janvier 2017

La petite sorcière - Sebastien Perez & Benjamin Lacombe

Auteur: Sébastien Perez

Illustrations: Benjamin Lacombe

Editions:  Seuil

Pages: 40

Prix: 5€90

Date de parution: 6 mai 2016


Style: Jeunesse, Fantastique

Synopsis: Alors qu'elle explore le grenier de sa grand-mère, Lisbeth découvre un étrange et poussiéreux grimoire. En tournant les pages, elle apprend que sa douce grand-mère Olga serait une sorcière. Et la petite fille n'est pas au bout de ses surprises.

Mon avis: J'aime beaucoup les illustrations de Benjamin Lacombe, et plus généralement son travail. Du coup, je me suis lancée dans cette lecture avec une certaine envie, d'autant que ce livre m'a été offert à Noel (et que la moindre des choses, c'est au moins de le lire). Autant être honnête : je ne m'attendais pas à être autant déçue du résultat. J'ai fais le choix d'une chronique rapide et peu détaillée, car le livre est très court et essentiellement illustré. Vous en faites ainsi le tour en une vingtaine de minutes grand max.

Rapidement, la couverture est (je trouve) très réussie, et m'a clairement donné envie d'ouvrir le livre. On y voit une jeune fille aux cheveux écarlates, portant un chat noir et entourée de corbeaux. Bref, tous les symboles de la sorcière par excellence ! L'ambiance un peu lugubre nous laisse penser que le livre est sombre, mais en fait, pas du tout !

Dans cette histoire, on découvre Lisbeth, qui part pour les vacances chez sa grand-mère. Rien de très alarmant en soit ! Là-bas, elle a un ami qui est amoureux d'elle, mais qui a la malchance de souffrir de bégaiement. Lisbeth a tendance à terminer toutes les phrases, ce qui a le don d'agacer tout son entourage. Un jour, le jeune homme va disparaître, et Lisbeth va se mettre alors à sa recherche, découvrant au passage qu'elle est une sorcière. Voilà en gros l'histoire. Rien de transcendant... tout comme la fin, au même niveau que l'ensemble, c'est à dire décevant... Seules les illustrations tirent leur épingle du jeu, et encore, je les trouve clairement en-dessous des autres travaux de Benjamin Lacombe. Certes, il s'agit d'un petit livre, très court et peu cher (6€), mais ce prix accessible se voit beaucoup trop dans la qualité et l’intérêt global de ce livre. On est très loin des "Amants Papillons", du mythique "Notre-Dame de Paris" ou du magnifique "Marie-Antoinette" !

En conclusion, je n'ai pas aimé ce petit livre, qui n'est clairement pas le meilleur ouvrage de Benjamin Lacombe. Il fait à peine 40 pages, et j'ai pourtant réussi à m'ennuyer. De plus, les illustrations ne sont pas transcendantes, à l'image de l'histoire et du fil directeur. Fort heureusement, le prix permet de relativiser un peu et lui sauve la vie :) Quel dommage que l'histoire soit si ennuyante et le dénouement si prévisible. Cela donne un ensemble trop léger, qui me gène un peu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire