mardi 6 octobre 2015

Ale 2100 T1.2- Sophie G Winner

 Auteur: Sophie G.Winner

Pages: 352

Edition: Nats Editions

Date de sortie: 2015

Prix: 11€50

Style: Science fiction, jeunesse


Synopsis: 2025 Lola est une étudiante bruxelloise comme les autres, qui aime sortir avec ses amis, parcourir les carnet de voyage de son père disparus, s'occuper de ses petits frères... jusqu'à ce qu'elle enfile son casque de réalité virtuelle et devienne Wave Rider, une joueuse en réseau efficace.Lorsqu'elle est retenue pour tester le nouveau jeu ALE 2100, révolutionnaire car permettant de percevoir les sensations physiques, elle n'hésite pas et rejoint l'équipe d'Eo avec l'Émissaire. Aboots, catastrophes environnementales, folie des hommes...les concepteurs d'Alternative Life Expérience ont une vision du monde en 2100 apocalyptique mais prévisible, dont Lola ne ressortira pas indemne.Et vous, survivrez-vous à ALE 2100 ?


Mon avis: Je tiens tout d'abord à remercier Nats Éditions pour cet envoi et la confiance qui m'ont accordé dans le cadre de notre partenariat. Voici la suite de la première partie du livre que j'avais beaucoup appréciée.
Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)

Voici enfin la suite ! Comme vous pourrez le voir ici, j'avais grandement apprécié la première partie (Update 1.1). Mais qu'en est-il de la suite, qui vient clore le roman ?
Ne tournons pas autour du pot : cette deuxième partie est un peu en-dessous de la première en général, que ce soit dans l'action ou l'intrigue. Elle tend un peu trop en longueur à mon goût, avec quelques déceptions, mais se lit malgré tout plutôt bien. Je vais vous dire pourquoi.

L'action se déroule à Paris. Nous retrouvons Lola, Eo, et L’émissaire, mais aussi d'autres personnages. Plus ils avancent dans le jeu, plus les niveaux deviennent ardus et plus l'enjeu devient critique. On a des révélations sur certains d'entre eux (je ne vous dirai pas qui pour ne pas vous spoiler), ce qui permet d'intensifier l'intrigue et nous oblige à revoir toutes nos suppositions (pour notre plus grand plaisir). On s'attache un peu plus à certains personnages, mais on apprend à en détester d'autres également lol. Bref, je ne veux pas vous en dire trop, cela pourrait gâcher toute votre lecture.

Il y a une chose que j'ai particulièrement apprécié : c'est le message écologique de l'auteur, qui met toujours l'accent sur l'environnement et nous dépeint un futur qui nous attend fatalement (et qui ne me donne pas du tout envie). Elle nous fait ainsi réfléchir sur ce monde, et nous permet de prendre un peu plus conscience de certaines choses.

Mais (car il y a bel et bien un Mais) je suis obligée de parler de la fin du roman, qui n'a clairement pas été à la hauteur de mes 
espérances. J'en suis ressorti déçue et frustrée, car elle ne répond pas à toutes les questions que l'on se pose. C'est pour moi le seul gros bémol, avec les quelques longueurs tout le long du livre, qui ralentissent clairement l'histoire et l'action.

Pour conclure, il faudrait une suite à ce roman afin d'enlever la frustration de la fin de lecture, mais surtout pour répondre à toutes les questions que nous, lecteurs, avons pu nous poser et qui restent en suspens.
Malgré ce petit point noir, ce livre est pétri de qualités et d'idées, notamment concernant l'histoire et l'univers futuriste proposé. Il vaut vraiment le coup d'être lu et cela reste pour moi une belle découverte. Bref, un gros potentiel, plutôt bien exploité, qui aurait pu être gâché par une fin plutôt décevante et quelques longueurs. Alors si l'auteur venait à lire cette chronique et ces quelques mots : UNE SUITE, s'il vous plaît !!

4 commentaires:

  1. Je suis bien d'accord avec toi sur la fin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Oui c'est vrai la fin est frustrante, mais l'auteur vient de me dire qu'il y aura une suite ^^

      Supprimer
  2. Mais oui je viens lire tes mots ! Merci encore une fois d'avoir pris le temps de voyager dans ALE ;-) Lola va bien. La suite avance à petits pas ! Alors, oui, on n’obtient pas toutes les réponses immédiatement. On apprend à patienter. Et oui, on ressent de la frustration, comme des millions de gens de par le monde. C’est le reflet de la société…. C’est pour cette raison que j’ai coutume de dire que Ale n’est pas un roman, c’est une aventure, avec ses bons et ses mauvais côtés. Le plus important étant cette phrase de ta chronique : nous fait ainsi réfléchir sur ce monde, et nous permet de prendre un peu plus conscience de certaines choses. Là tu mets dans le mille ! Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OMG, je suis trop contente !! Je ne pensais même pas que vous alliez lire mon article. Super il y a une suite, j'avais peur que ce soit un one-shot. Je suis d'accord, c'est une vraie aventure. Merci encore pour ce roman et cette découverte et bonne écriture pour la suite.

      Supprimer