mercredi 26 août 2015

La guerre des elus



Auteur: A.C
Pages: 250
Titre: L'appel des dieux

Synopsis de la saga: Ce n'est plus qu'une question de temps. 
L'étau démoniaque se referme lentement sur Emandraone, et personne n'a été en mesure de l'arrêter depuis ces dix années de guerre, pas même nos propres dieux. Bientôt, nous serons écrasés par la haine et le sang, alors que les démons déferleront par millions pour éradiquer toutes les races qui habitent notre si belle planète. En attendant, nous regardons, impuissants, l'ombre recouvrir inexorablement la lumière. 
Mais une ultime lueur demeure dans tout ce chaos. Une dernière étincelle face à l'obscurité. Tous les espoirs reposent désormais sur lui. Il est l'élu, bien malgré lui, et réponds au nom de Mordark.

Synopsis du Tome 1: Vivant loin des affres de la guerre dans un village reculé de l'Empire Aysérien, Mordark mène une vie modeste de bûcheron, loin d'imaginer être le denier espoir d'Emandraone. Mais une rencontre inattendue, savamment orchestrée par les dieux du Xylinthe, va précipiter son destin et l'emmener à jouer un rôle qu'il n'aurait jamais soupçonné jusqu'alors. L'heure du changement est désormais arrivée. Mordark va-t-il répondre à l'appel des dieux ?

Introduction:
« Ce fut une guerre sinistre et désespérée contre les forces démoniaques, tu peux me croire mon enfant, car j’étais présent en ces lieux. Je l’ai vu de mes propres yeux, et le temps qui passe ne peut que recouvrir les traces et non les effacer. J’ai vu le Chaos se déverser sur notre belle Emandraone, affamé de peur et de meurtre, j’ai vu le ciel s’obscurcir de haine, la terre se gorger de sang, et les mers se déchainer d’une rage indescriptible.
J’ai vu le cœur des hommes se remplir d’effroi et de larmes, tandis que les démons se déversaient sans fin sur nos terres, le soleil caché sous le nombre de nos assaillants, remplissant davantage nos regards de terreur. Le désordre absolu se tenait devant moi, impuissant devant la souffrance et la destruction dont je fus témoin.
Mais écoute bien ce que je vais te dire mon enfant, car j’ai également vu les races de notre monde s’unir et se battre ensemble, dans le même combat et dans le même but : survivre. J’ai vu la volonté de résister et de vaincre dans chacun des regards, et ce malgré la douleur et les sacrifices, la volonté de mourir, certes, mais debout et fier devant ces absurdités du Chaos. J’ai vu des héros naître par milliers grâce à leur courage infaillible, la bravoure et la loyauté dans le cœur de la résistance, l’espoir renaître dans leurs yeux, et même de la joie et des sourires dans les victoires arrachées.
Les dieux du Xilinthe ont usé tous leur pouvoir à nos côtés, et furent d’une aide précieuse, tandis que les vénérables dragons se sont réveillés devant le bruit assourdissant et discordant des démons peut être trop emportés par leur prétention et leur fougue. Toutes les forces de notre belle planète réunies et dressées face à la grande prophétie du Livre des destins, afin d’écrire de leurs propres mains leur avenir commun. Les pires visions de mon existence ont côtoyé les plus belles et les plus émouvantes, et je ne peux m’efforcer de penser que les titans doivent être fiers de leurs enfants au moment où je te parle, car nous avons grandi et prouver notre valeur à nos pères.
Pourtant, et je te parle avec le cœur, rien ne  semblait pouvoir arrêter les démons dans leur frénétique avancée. Comment avons-nous pu les repousser ? A vrai dire, je me le demande parfois encore. Nous étions assaillis de toute part, peux-tu seulement imaginer un ciel noir et hostile, qui semblait véritablement nous tomber sur la tête ? Du portail démoniaque se déversait un flot continu de ténèbres et de démons aussi horribles et terrifiants les uns des autres, je te laisse deviner à quel point le désespoir a rapidement rongé nos cœurs braves… »

Le vieil homme s’arrêta un moment, à la fois épuisé et ému par son histoire. De douloureux souvenirs semblaient raviver ses nombreuses cicatrices, et une toux assez grave l’empêcha de continuer pendant quelques instants. Soudain, il se mit face à l’enfant et le regarda fixement :

« Ecoute- moi bien mon enfant. Durant cette guerre effroyable, nous avons souffert mais nous n’avons jamais abandonné car des êtes se sont illustrés, des héros sont nés, des légendes se sont bâties, et des valeurs se sont forgées dans le sang et la douleur. Beaucoup d’entre nous sont morts, mais je le sais avec honneur et courage. Et si tu vis aujourd’hui mon enfant, c’est grâce à eux alors n’oublies jamais leurs actes et leurs sacrifices pour de meilleurs lendemains. N’oublies jamais que du sang est né l’espoir, et que de l’espoir est née la paix dont nous jouissons aujourd’hui. Et cet espoir n’aurait jamais vu le jour sans ce groupe d’élus et leurs exploits désormais légendaires, qui comptait parmi eux l’élu des dieux et des dragons, le héros des héros, celui que tu connais sous le nom de Mordark ».

Le vieil homme fut arrêté par l’enthousiasme de l’enfant fasciné par le nom prononcé, les yeux comme animés d’une lueur d’admiration et d’envie. Il lui dit d’une voix excitée : « Oh ! Parles-moi de Mordark, grand-père. Racontes-moi ses exploits, racontes-moi tout de lui, je t’en prie ! »


Il prit le temps de réfléchir avant de lui répondre : « je pense t’en avoir déjà bien assez dit, mon enfant. Mais si tu insistes, alors ouvre grand tes oreilles et écoute comment s’est déroulée ce que nous appelons désormais La guerre des Elus ».

dessin fait par moi même pour un personnage de l'histoire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire