vendredi 17 octobre 2014

❤ Boys Out ❤- Rawia Arroum

Auteur: Rawia Arroum

Page: 319

Synopsis: Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n'ont plus le doit de cité. Tous bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seul fonction: la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s'entraîne dur pour être capable d'affronter et maîtriser les mâles qui rodent encore. Jusqu'au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour....

Mon avis: Voilà un roman qui me faisait de l’œil depuis quelques temps. L'histoire m'intriguais un monde régit par des femmes me tentaient bien.
Dès le début l'auteur nous met dans l'action, on voit ce que font subir les femmes aux hommes, leur dégoût pour ces êtres. On sait tout de suite que le livre va tourner autour de Lyra, et de Lyan l'homme qu'elle a traquée quelques jours avant le grand jour.
Lyra est attachante, on voit une jeune femme endoctriné, mais qui avec le temps ce fait ses propres avis. Elle découvre des sentiments qui vont lui faire peur.
Lyan n'est pas comme tous les hommes qu'ont lui a décrit jusqu'à ce jour, il est tellement attachant. Qu'on veut à tout prix qu'il s'en sorte.

L'univers de l'auteur nous permet de voir la différence entre l'homme et la femme, la peur de l'inconnue, mais aussi à quel point ils sont complémentaires.

On m'a offert ce livre hier soir et je l'ai dévoré, il est tellement prenant, qu'on veut à tout prix connaître la fin et elle n'est pas celle auquelle on s'attend. J'espère qu'il y aura un Tome 2 car si le livre fini comme ça ( c'est pas possible lol), on veut savoir ce qu'ils deviennent.

Quelques citations: Un parasit vit aux dépens d'un être ou d'une chose sans y avoir été invité. Un virus détruit le bon fonctionnement d'un être ou d'une chose, se propageant sans contôle. Un surplus impose une présence non désirée. Parasite, virus, surplus: telle est la définition vraie de l' "Homme"

Leur sort ne nous intéresse pas, de toute façon. Une fois le chocolat englouti, l'emballage n'a plus la moindre valeur......

L'avenir de l'homme est la femme. Elle est la couleur de son âme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire