lundi 5 mars 2018

Ceux qui te mentent -Nuala Ellwood

Auteur: Nuala Ellwood

Editions: Michel Lafon

Pages: 366

Prix19€95

Date de parution: 8 février2018


Style:  Policier



SynopsisLA SEULE PERSONNE À QUI VOUS POUVEZ FAIRE CONFIANCE VOUS MENT.
Kate est reporter de guerre et souffre de stress posttraumatique. À cause, entre autres, d'un enfant qu'elle n'a pas pu sauver à Alep.
Quand elle rentre à Herne Bay pour les obsèques de sa mère, Kate se souvient de cet endroit où tout allait bien jusqu'à la mort de David, son petit frère. Un accident, dira-t-on. Ensuite plus rien n'a jamais été pareil. Leur père est devenu violent. Leur mère a perdu la raison. Puis sa sœur, Sally, a sombré elle aussi, malgré l'aide de son mari, Paul. Dès son retour dans la maison de sa mère, Kate se sent oppressée et abuse des somnifères. Elle entend un petit garçon crier la nuit chez les voisins et ne sait plus ce qui est réel ou le fruit de son imagination torturée. Alors elle prévient Paul et Sally qui ne la croient pas, la police non plus, il n'y a pas d'enfant chez la voisine qui vit seule. Pourtant elle l'a vu. Dans le jardin d'à côté. Elle sait qu'il existe... 


Mon avis:  Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)



Dans ce roman, nous découvrons Kate qui est reporter de guerre. Elle a passé sa vie dans les endroits les plus dangereux du monde et pourtant l'endroit où elle se sent le moins en sécurité se trouve chez ses parents. Vous allez me dire, mais pourquoi? Attendez, un peu vous allez avoir la réponse bien vite. 😁

Lorsqu'on commence notre lecture, on découvre une femme atteinte de stress post-traumatique (cauchemars, elle entend des voix? etc.…), elle se voit alors obligé de consulter un psychologue de la police lors de sa garde à vue, ce qui ne l'enchante guère. Elle va donc devoir se confier sur son état, ses peurs, son enfance, etc.

Mais qui est vraiment Kate? 

Kate est une jeune femme âgée de la trentaine, elle revient dans sa ville après une absence d'une dizaine d'années suite à la mort de sa mère. Elle est accueillie par son beau-frère lors de son arrivée, il faut savoir qu'elle ne voulait pas revenir dans cette ville et encore moins dans la maison de son enfance, car elle a trop de mauvais souvenirs à cet endroit. Mais entre la maison de son enfance, l'hôtel ou aller chez sa sœur le choix est vite fait.
Il faut aussi qu’elle fasse le deuil de sa mère, car elle n’a pas pu assister à ses obsèques. 

"L'email était apparu dans ma messagerie alors que j'étais terrée dans une cave en Syrie: Maman est morte, j'ai pensé que tu devais le savoir. Une ligne. Une seule phrase lapidaire pour m'annoncer que ma mère, que j'aimais plus que tout, était décédée. Salope"

Kate est issue d'une famille composée:
  •  D’un père violent et alcoolique
  •  D’une mère aimante, mais femme battue elle est donc devenue défaillante avec le temps
  • D’une sœur cadette avec qui elle ne s'entend pas et ceux depuis sa plus tendre enfance. Celle-ci suit l'exemple de son père, car elle est aussi alcoolique ce qui lui a valu de perdre la garde de sa fille
  •  D’un petit frère qui est décédé suite à une noyade. 
Voici le contexte dans lequel notre héroïne a grandi, vous allez me dire elle ne peut pas être stable avec un environnement pareil et que vous aussi comme elle, vous seriez partie loin de toute cette ambiance😆.

Passons à l'histoire en elle-même, Kate fait un parallèle entre la mort de son petit frère et le jeune garçon qu'elle n'a pas pu sauver à Alep, ce qui lui vaut des nuits cauchemardesques et tout ce qui va avec. Du coup pour essayer de mettre fin à ce calvaire elle mélange médicament (somnifère) et alcool afin de pouvoir dormir.
Malgré ce mélange, la nuit elle entend un petit garçon appeler à l'aide, est-ce un rêve ou une réalité sachant qu'il n'y a pas d'enfant qui habite à côté de chez elle ? Personne ne veut la croire, elle va donc tout faire pour trouver une explication rationnelle à ce phénomène. Mais que va-t-il se passer?

Durant ce roman on va en apprendre un peu plus sur les deux sœurs, au début on sait que suite à leur enfance Sally et Kate se sont totalement éloigné. Sally se ralliant toujours à son père et Kate étant proche de sa mère cela ne les a pas aidés.
Sally a eu une fille très jeune et n'a pas su s'en occuper, car elle est devenue une alcoolique, malgré tous les efforts de son mari elle est devenue une loque. Elle a grandi en jalousant sa sœur, sur plusieurs points tels que: la relation qu'elle avait avec sa mère, sa réussite, le fait qu'elle se soit éloignée et ne se soit pas occupée d'elle n'a fait qu'agrandir le faussée qui c'était déjà créé entre elles.

Dans ce roman, Kate va donc devoir se battre contre ses démons et montrer à tout le monde qu'elle n'est pas folle et qu'il y a bel et bien un jeune garçon qui est seul dans la maison d'à côté.

Durant cette lecture qui est je vous avouerais totalement passionnante, vous aurez des retournements de situations qui donnent tout leur sens à l'intrigue. L’auteur nous manipule du début à la fin avec son intrigue, elle maîtrise bien tous les codes du thriller. Ce roman est rempli de souffrance, de violence physique et morale. L'auteur ne nous laisse jamais entrevoir la vérité ce qui est haletant et passionnant et parfois frustrant, mais quand celle-ci nous éclate au visage, OMG.

Pour son premier roman, je trouve que l'auteur a fait fort et que sa plume est vraiment fluide et enivrante. J'ai pu apprendre qu'elle était-elle même fille de reporter de guerre on peut alors se dire qu'elle a pu puiser son inspiration dans ce que son père a pu lui raconter durant sa vie, afin de mettre autant de réalisme dans son ouvrage.

Vous l'aurez compris j'ai apprécié ma lecture, et je vous conseille vivement de vous plonger dans ce roman.

2 commentaires: