dimanche 16 octobre 2016

Glacé comme la mort -James Hayman

 Auteur: James Hayman

Editions:  L'Archipel

Pages450

Prix: 22€

Date de parution: 5 octobre 2016

Style:  Thriller, Suspense


Synopsis: Elaine Goff est une jeune et brillante avocate de Portland à qui tout  réussit. Jusqu’à ce qu’on retrouve son corps nu et gelé dans le coffre de sa BMW, abandonnée sur un quai du port. Dans sa bouche, un bout de papier sur lequel le tueur a inscrit une étrange citation biblique. À mesure que l’enquête de l’inspecteur Mike McCabe et de sa partenaire Maggie Savage progresse, la liste des suspects s’allonge : l’un des associés du cabinet, qui était également l’amant de la défunte, un ancien prêtre qui dirige à présent un foyer pour adolescents fugueurs, un beau-père violent, le propriétaire d’Elaine, qui semble en savoir long sur sa vie privée… Quand McCabe apprend qu’il y a eu un témoin du meurtre, il se précipite pour l’interroger. Mais la jeune femme a disparu. S’est-elle enfuie ? Ou, pire, le tueur l’a-t-il retrouvée ?

Mon avis : Tout d'abord, je tenais à prendre quelques lignes pour remercier la maison d'édition L'Archipel, qui m'a permis de découvrir cet ouvrage. Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une maison d'édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :)

Comme à mon habitude, j'aime prendre quelques lignes pour parler du contenant, et plus précisément de la couverture, car comme vous le savez peut-être, c'est quelque chose qui chez moi déclenche souvent un achat et l'envie de lire un livre. Du coup, quand j'ai vu cette couverture, elle m'a tout de suite intriguée, mais dans le bon sens du terme. Il faut dire qu' elle est totalement en raccord avec le titre, qui présage une histoire quelque peu "frissonnante", sans mauvaise blague :)
Bref, je la trouve tout simplement superbe, et après l'avoir bien analysée, je sens l'envie bien là, ce qui est bon signe !

Passons maintenant à l'histoire, car c'est pour elle que vous lisez ma chronique ^^
Comme vous pouvez vous en douter, elle n'est pas joyeuse et toute rose. Nous sommes dans un thriller, et avec un titre comme celui-là, Glacé comme la mort, il paraît normal que l'ambiance soit sombre, lourde et morbide. On se trouve donc au cœur d'une enquête policière, dans une petite ville assez calme du Maine, où il ne se passe habituellement pas grand chose, jusqu'à ce jour de Décembre... En pleine période de fête ! 

Ici, les chapitres alternent entre trois personnages principaux : Elisabeth Goff, l'inspecteur McCabe et Abby Quinn. Sans compter bien sûr le déroulement de l'enquête et le développement de l'intrigue. En gros, à chaque chapitre, on découvre un nouveau personnage, avec des précisions sur sa vie, son passé, son comportement, puis on assiste à l'avancée de l'enquête. 

Je vais vous présenter les trois personnages rapidement pour vous mettre un peu dans l'ambiance :
Elaine Elisabeth Goff (Lainie pour les intimes) est une jeune avocate qui s'est battue toute sa vie pour plaire à ... je ne vais pas vous le dire sinon ça va gâcher la surprise ^_^ ; De ce fait, elle enchaîne les grandes écoles et les bourses pour devenir associée chez Palmer Milliken, le cabinet d'avocat dans lequel elle travaille depuis six ans. Elle n'a pas eu la plus belle et la plus douce des vies, et suite à un traumatisme dans sa jeunesse, elle a tendance à user un peu trop de ses charmes pour avoir ce qu'elle désire, quitte à donner de sa personne... si vous voyez ce que je veux dire.

Inspecteur McCabe est un jeune inspecteur connu pour avoir retrouvé un grand meurtrier quelques mois auparavant. Il est très doué dans son domaine et a une mémoire infaillible, il n'oublie rien. Malgré un travail très prenant, il est le père d'une jeune ado de quatorze ans, et a une petite amie peintre depuis quelques années. Sa vie n'est pas simple et son travail lui prend énormément de temps, ce qui empiète fort logiquement sur sa vie familiale.

Abby Quinn est une jeune femme qui est schizophrène. Depuis quelques années, elle entend des voix et s'est repliée sur elle-même. Elle a quitté l'école et s'est isolée du monde extérieur, délaissant toutes les personnes qu'elle côtoyait. Les ravages de sa maladie l'on changé physiquement et mentalement. Pour subvenir à ses besoins, elle travaille dans un café, et fait d'autres petits boulots pour arrondir les fins de mois.

Une avocate un peu trop ambitieuse, un détective rigoureux et une folle : voici le tableau de ce thriller. Vous en voulez plus? 

Comme vous avez pu le lire dans le résumé du livre, Elaine va être tuée et plusieurs personnes vont être suspectée. Je vous avoue que je suis tombé sans résister dans le jeu de l'enquête, avec un grand plaisir et une grande curiosité. Au final, je me suis totalement trompée sur le meurtrier, et pourtant, je pensais ne pas me tromper. On découvre beaucoup de suspects : "l’un des associés du cabinet, qui était également l’amant de la défunte, un ancien prêtre qui dirige à présent un foyer pour adolescents fugueurs, un beau-père violent, le propriétaire de l'appartement d’Elaine, qui semble en savoir long sur sa vie privée…". Et il y en a bien d'autres ! Alors on lit les pages à la recherche du moindre indice, on accuse une personne, puis une autre, pour finalement se rabattre sur une autre avec certitude. Bref, un vrai régal !

Autre bon point : il y a beaucoup de descriptions , de révélations (pas flatteuses pour tout le monde), ce qui a le don de pimenter la lecture et d'attiser notre curiosité. Je ne m'attendais pas du tout à cela!

Le seul petit bémol de ce livre, car il y en a bien un, c'est que certains passages sont vraiment trop descriptifs. C'est peut-être cela qui m'a empêché de lui mettre une cinquième étoile. Certes, on est bien dans l'ambiance et on peut imaginer aisément, ce qui est primordial dans un thriller, mais là, c'est parfois (pour ne pas dire souvent) un peu trop, au point d'en devenir parfois ennuyant.

Je ne connaissais pas du tout la plume de cet auteur et je ne regrette pas du tout de l'avoir découvert!!! Son écriture est vraiment captivante, bien que ses descriptions (je le redis) prennent souvent trop de place à mon goût. Mais au final, le roman réussit à mélanger tous les ingrédients d'un bon Thriller, et les 450 pages se lisent finalement assez vite tellement on est dedans. J'ai aimé ce côté stressant et parfois même agaçant, où l'on se dit seule dans son lit : Mais c'est qui le tueur ? Je suis sûre que c'est lui, c'est obligé ... Ah, non... mais c'est qui alors ? Jusqu'aux trente dernières pages, on doute, et un livre qui nous transporte pendant plus de 400 pages est forcément un bon livre.

En conclusion, vous l'aurez compris : je me suis totalement prêtée au jeu de l'enquête et j'ai beaucoup aimé cet ouvrage, que je considère comme un excellent thriller, comme je les aime. Je recommande ardemment ce livre si vous aimez ce genre d'ambiance et ce style. En plus, avec les fêtes de Noel qui approchent et le froid qui s'installe peu à peu, c'est la période idéale pour lire ce livre !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire