samedi 20 février 2016

Léonard & Salaï T1- Benjamin Lacombe

  Auteur:  Benjamin Lacombe

Illustrations: Paul Echegoyen

Editions: Soleil

Pages: 96

Prix: 17€95

Date de parution: 26 mars 2014

StyleBD, Biographie


Synopsis: Immergez-vous au cœur de ce diptyque, cette évocation romanesque qui présente une autre vision. de Léonard de Vinci, de son entourage et de sa vie. Comment a-t-il vécu, aimé, souffert ? Cet univers où règne la grâce, remarquable par son ampleur et sa profondeur, résonne à notre époque de façon étonnamment moderne. Un portrait sensible et fascinant d'un artiste jamais égalé...

Mon avis: Autant vous le dire tout de suite... Il ne s'agit pas (selon moi) du meilleur ouvrage réalisé par Benjamin Lacombe. Malgré tout, je dois reconnaître la qualité du travail fourni, ce qui ne m'a pas empêché d'être un petit peu déçue lorsque j'ai tourné la dernière page. Il faut maintenant m'expliquer pour que tout cela reste constructif.

Avant toute chose, il y a plusieurs choses à savoir. Cet ouvrage est une bande dessinée en deux tomes, et celui-ci est fort logiquement le tome 1. Benjamin Lacombe n'y a pas tout fait et a collaboré avec Paul Echegoyen pour le dessin des décors et une aide au story-board. De plus, il s'agit d'une bande dessinée aux allures historiques, puisqu'elle traite de la vie de Léonard de Vinci, ce génie que tout le monde connaît (ou croit connaître justement). Une fois que l'on sait tout cela, nous pouvons continuer.

Le produit en lui-même est de très belle facture. La couverture est magnifique, et le titre est en incrusté. Même la tranche est élégante, et cela est un point très important pour moi lorsque j'achète une BD. L'ouvrage est plutôt épais pour le genre, avec 96 pages. Donc, que des points positifs sur ce point.

Passons à l'histoire, qui commence à Florence, en 1490, en pleine Renaissance italienne. Le personnage principal est clairement Léonard de Vinci, ni plus ni moins, et l'on découvre des aspects de sa vie peu connus du grand public. Car nous avons tous en tête un vieil homme barbu, touche à tout, mort dans les bras de François I au Cloc Lucé (selon la fausse légende).
 Mais Léonard a été jeune comme tout le monde ! Ainsi, nous découvrons Salai, un de ses disciples (et bien plus, si vous voyez ce que je veux dire), qui partage sa vie et l'influence grandement. Ensemble, ils partagent échecs et succès, joies et déceptions. Bref, la vie.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que l'histoire suit des tranches de vies réelles de Léonard. Du moins en grande partie. On y apprend que Léonard était entre autre végétarien et homosexuel, et que malgré son immense talent, il a connu de grandes désillusions. Ainsi, ses essais ne sont pas toujours concluants, il a eu toutes les peines du monde pour achever La Cène à la tempera, et sera touché par son désastre concernant sa peinture La Bataille d'Anghiari, devancé par son rival Michel-Ange.
Léonard a beaucoup voyagé entre Florence, Milan et Venise (puis plus tard en France, aux côtés de François Ier), bien malgré lui, ayant besoin de travail et d'argent. Ses talents de portraitiste et d'ingénieurs faisaient le reste. On peut ainsi se rendre compte de toutes les galères que pouvaient rencontrer les artistes de cette époque, aussi talentueux étaient-ils.

J'ai beaucoup aimé le fait que la plupart des planches soient en sépia, mais que l'on retrouve malgré tout des illustration en double page (et en couleur) de grande beauté, comme celle-ci : 

J'ai aussi aimé l'interview à la fin et les planches de dessins préparatoires, qui nous permet de comprendre la réflexion du projet.


Alors, me direz-vous, finalement, pourquoi suis-je un peu déçue ? Bah parce que les dessins ne sont pas transcendants. Je préfère largement ceux en pleine page. De plus, l'histoire est sympa et instructive, mais sincèrement pas passionnante. On survole la vie de Léonard sans trop s'y attarder. Donc, pas d'intrigue, ni même de rebondissements.

En conclusion: Un très beau livre, qui nous offre quelques belles images, sans être exceptionnel non plus. On passe un bon moment, voilà tout. Mais je ne regrette absolument pas de l'avoir acheté malgré tout :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire