jeudi 19 novembre 2015

In the bloom- Wanch

Auteur: Wanch

Pages: 72

Edition: Nats Edition

Date de sortie: 19 Octobre 2015

Prix: 15€

Style: BD, drame,


Synopsis: Un enfant, un père, une fleur Ils se sont perdus Ils se sont oubliés Jusqu'à ce que tout bascule à nouveau !


Mon avis: Je voulais tout d'abord écrire quelques lignes pour remercier Nats Editions de m'avoir sollicité pour la chronique de In Bloom. Je sais que j'ai pris un petit peu de retard, mais des problèmes de santé m'ont empêché de lire comme je l'aurais voulu, et c'est tout mon blog qui en a pâti. Mais tout cela est désormais derrière moi, et me revoilà plus motivée que jamais ! :)

J'ai donc recommencé à lire avec In Bloom, une bande-dessinée, car je ne voulais pas tout de suite reprendre des romans longs et parfois fastidieux. Il faut compter une vingtaine de minutes pour achever la BD, très simple et agréablement aérée, à l'image d'ailleurs de sa couverture. 

La couverture: on y retrouve le personnage principal assis sur une chaise, sur un fond blanc très épuré, qui nous donne l'impression d'avoir en face de nous un garçon seul et tristounet, face à sa fleur. Je trouvais la couverture un peu trop simple avant la lecture, mais finalement, elle est parfaitement adaptée au sujet de la BD. Je n'en ferai donc aucun critique négative, au contraire.

Venons en à l'histoire. On y rencontre Jérémy, notre personnage principal, qui doit continuer à vivre avec son père après la mort tragique de sa mère. Son quotidien n'est depuis que tristesse et désespoir : son père semble n'avoir plus gout en rien, et Jérémy se fait souvent embrouillé par Léo, le bad-boy. Le soir, il rêve de sa mère, avec qui il semble parler. Quand il se réveille, une fleur a poussé dans son jardin, la même que dans son rêve. Cela ne fait pour lui aucun doute : sa mère est revenue à travers cette fleur violette ! Jérémy ne va donc cesser de lui parler et de l'arroser pour qu'elle s'épanouisse, lui faisant alors traîner une réputation de fou, ou du moins de mec étrange, ce qui va lui attirer quelques problèmes. Je m'arrêterai ici pour ne pas en dire plus, cela n'en serai que préjudiciable pour la BD.

L'histoire est simple mais efficace, tout comme l'organisation des bulles d'image et les dessins en général. Cela rend la lecture particulièrement confortable, avec des pages aérées et épurées de tout détail superflu. Et puis, mine de rien, les dessins sont vraiment sympas ! Par contre, je pense que cette BD est orientée pour les enfants ou les jeunes adolescents, car les textes eux aussi sont simples, formant un ensemble cohérent, volontairement très accessible. 

Je tenais à souligner un point des plus intéressants : les couleurs ! Durant toute la BD, le présent est colorié avec des teintes ternes et sans saveurs, symbolisant certainement l'état d'esprit de Jérémy. Mais dès qu'il se remémore un souvenir avec sa mère, les couleurs deviennent vives et éclatantes ! Je pense que la clé de cette BD est ici ! Mention spéciale pour la scène dans la forêt, avec ce fond rouge qui annonce la scène la plus intense. Malin et terriblement efficace !
Conclusion : Une très bonne lecture, certes pour les enfants et les jeunes adolescents, mais d'une qualité étonnante. Je pense bien résumer cette BD avec les mots suivants : simple, épurée mais efficace et prenante. Encore bravo à Wanch pour ses dessins et les couleurs, qui sont véritablement la clé de cette BD selon moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire