mardi 13 octobre 2015

Le livre d'or- Deborah Copaken Kogan

 Auteur: Deborah Copaken Kogan

Pages: 508

Edition: Le cherche midi

Date de sortie: 15 octobre 2015

Prix: 21€

Style: Chick-lit


Synopsis: Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatre amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d'alors et les réalités d'aujourd'hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi l'occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qu'elles n'ont jamais vraiment perdus de vue. En effet, tous les cinq ans, les anciens diplômés de Harvard doivent remplir le livre d'or dans lequel chacun est tenu d'écrire un court essai sur sa vie, sa famille et ses projets. Mais, entre l'image que l'on veut montrer au monde et la vérité, il y a parfois une différence...

Mon avis: Je remercie les éditions Le cherche midi pour m'avoir envoyé ce livre dans le cadre d'un partenariat. Je tiens à préciser que mon avis reste objectif, comme toujours. Il s'agit certes d'un envoi d'une édition, mais j'ai pour principe de reste objective et impartiale, par respect pour moi-même et pour l'éditeur. Maintenant que tout cela est précisé, passons à la critique :) 

"NO ONES LIFE IS PERFECT. NO MATTER WHAT THEY TELL YOU !!!"

Tout d'abord, parlons rapidement de la couverture : Sans être magnifique et inoubliable, je la trouve fun et colorée. On y retrouve les principaux personnages féminins : Addison, Mia, Jane et Clover. Je ne m'y attarde pas trop parce qu'il n'y a pas grand chose à y dire de plus, elle fait simplement ce qu'on lui demande: illustrer correctement l'esprit du livre.

Place maintenant à l'histoire : on retrouve plusieurs anciens élèves de Harvard, qui se sont quittés une fois leur diplôme obtenu, il y a de cela déjà 25 ans. Lors de leur entrée dans cette université, on leur a expliqué que tous les cinq ans après l'obtention leur diplôme, et cela jusqu'à la fin de leur vie, ils devraient alors revenir à Harvard pendant un week-end et écrire dans le Livre d'or tout ce qui s'est passé dans leur vie depuis leur dernière venue. Cette réunion est attendue par certains, redoutée par d'autres, car leur vie que l'on promettait radieuse n'est pas au rendez-cous pour tout le monde.


On plonge dans l'histoire à travers certains personnages, comme Addison Cornwall Hunt (très riche), Clover Pace Love, Mia Mandelbaum Zane (mère de trois enfants, ancienne reine de scène), ou encore Jane Nguyen Streeter (adoptée, veuve). 

Le livre est écrit selon leur point de vue, on entre ainsi dans leur vie respective et celle de leurs amis. Mais le plus intéressant selon moi, c'est que l'on peut également lire leurs ressentis sur tout : l'amitié, les aléas de la vie, les rancœurs du passé, ce fameux week-end obligatoire,... Bref, un roman plein de vie et de petites émotions !

Il ne faut clairement pas s'attendre à un ouvrage avec beaucoup d'actions, sinon vous serez déçus. Il faut plutôt le prendre comme un livre mêlé d'émotions et d'humour, parfois léger, parfois plus sérieux, qui tend à nous faire réfléchir sur ce que l'on veut devenir et ce que l'on deviendra réellement à travers nos futurs choix. On y parle d'ados en pleine crise, tout autant que certains adultes, en pleine crise de la quarantaine. On y voit des personnes en manque d'amour, ... Bref, le rythme est plaisant, entre franches rigolades et révélations franchement tristes. Après, tout, c'est ça la vie, alors je le dis haut et fort : ce roman, finalement, c'est tout simplement la vie, dans ses bons comme dans ses mauvais moments. Une pléiade de destins qui se croisent autour d'un livre, pour notre plus grand bonheur.

Citations qui m'ont bien fait rire: 
" Pour que les garçons puissent la changer si elle se CHIAIT dessus"

"Elle attrape le T-shirt des "Secousses Vaginales" posé par terre pour le lancer à Trilby, et le préservatif usagé de Max y avait lâché quelques instants plus tôt tombe sur la sandale ouverte de Mia avec un bruit d'éclaboussure[...] l'éclaboussure la plus bruyante du monde"

Je pense que le message final de ce livre concerne avant tout la notion d'Amitié : malgré leurs différences de vie et de penser, l'amitié et plus forte que tout. Tout finit toujours par s'arranger. 

Il ne faut pas croire que tout est beau et gentil dans ce livre, Non! Certaines situations sont gênantes et mettent du piment dans l'histoire. Il y a également beaucoup de révélations, ce qui nous permet de jamais nous ennuyer au fil des pages.

En tout cas, je ne connaissais pas cette auteur mais j'ai vraiment aimé sa manière d'écrire, et sa capacité à nous dépeindre une réalité quotidienne que tout le monde connaît un jour dans sa vie (problèmes de couple, incompréhensions, rancœurs, tromperies, mensonges, ...). Ce livre, c'est finalement un petit bout de vie, tout simplement.

En conclusion: C'est vraiment un bon livre, une lecture agréable, sans prise de tête, qui nous fait tantôt rire, tantôt réfléchir sur certains aspects de la vie. On prend conscience (ou on réapprend) que personne n'est parfait, et que malgré les erreurs, on peut pardonner certaines choses avec le temps. Les gens ne sont pas toujours ce que l'on croit, il ne faut pas les idéaliser, ni les envier, car entre l'apparence et la réalité, il y a souvent un fossé. Bref, une vraie bonne surprise ce petit livre !


"Les apparences n'ont aucune importance, mais surtout, elles deviennent un fardeau"
"Les gens ne sont pas des voitures qu'on échange à loisir pour un nouveau modèle. Ce sont des personnes, avec une vie émotionnelle intérieure complexe"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire